Recherche Personnes pour Achat Collectif Lieu Vie&Activité

Projet : Nous sommes 2 couples, nous vivons ensemble depuis plusieurs années en écocolocation à Paris. Nous aspirons à la quitter en emportant avec nous son foisonnement militant, pour ancrer nos engagements dans un territoire plus rural en tissant des communs face à cette société délétère. Nous cherchons à expérimenter l’autogestion et à reprendre en mains nos moyens de subsistances pour être moins dépendant∙es du système capitaliste néo-libéral.
Nous souhaitons créer un lieu à la fois espace de résidence principale, d’activités associatives. Un lieu accueillant, inclusif, à vocation sociale et artistique qui sorte de la propriété privée spéculative. Un lieu jardiné et de protection du vivant. Objectif : être un espace d’expérimentations, de soutien des engagements radicaux en faveur d’un monde plus juste ; maximisant les communs et minimisant son impact sur les écosystèmes.

Offre : Nous proposons d’élargir notre collectif pour acquérir et réhabiliter collectivement, un lieu situé à 7 mn à vélo du centre village (2 000 hab), 9 km d’une gare et à 20 min en voiture de Rouen.
3 espaces habitables à aménager où peuvent vivre 8 à 10 personnes : une longère de 150m2 rénové au
sol mais pas à l’étage ; un loft de 100m2 ; une ancienne chapelle et des bâtiments rénovés habitables (200m2)
1 longère de 200m2 à réhabiliter totalement
1 grande fabrique en brique de 1600 m2 (400m2 au sol avec trois étages) : gros travaux à prévoir pour la rénover
2 bras de rivières charmants + 1 turbine électrique à réparer
1 guinguette aménagée Établissement Recevant du public et sa terrasse
1,6 ha de terrain non constructible, en zone humide Natura 2000 avec peu de vis à vis avec les voisins.
Avoisine un maraîcher bio et une forêt domaniale

LES ACTIVITÉS QUE L’ON AIMERAIT VOIR ADVENIR
Un lieu d’accueil de spectacles et de conférences engagés pour les vivant∙es humains et autres qu’humain∙es.
Une recyclerie avec des ateliers équipés pour faire ensemble, réparer, recycler...
Un espace d’hébergement,de stimulation des luttes locales et globales
Une pépinière où multiplier des plantes,des espaces à jardiner voire à maraîcher
Une cuisine collective-labo de transformation
Des ateliers-événements en fonction des besoins du territoire
Un centre de ressources documentaires sur l’écologie, la santé, l’autogestion, l’anarchisme, les écoféminismes...
Un espace de réparation vélos et pour encourager les déplacements en transports doux

Collectivement, en autogérant nos modes de faire
et de prises de décisions ;
Où vivre selon un mode de vie qui prend soin des
individu∙es et s’affranchit des rapports de
domination (sur le vivant, le classisme, le sexisme,
etc.), qui est compatible avec les limites de la
planète, c’est-à-dire respectueux des ressources
disponibles, des Vivants et des équilibres globaux ;
Dans lequel nous expérimentons la collectivisation
des ressources en s’appuyant sur la valorisations de
toutes les activités dans et en dehors du lieu ;
Avec un partage pensé entre des espaces collectifs
et des espaces privés ;
Qui sorte de la propriété privée spéculative ;
Vernaculaire, qui n’imperméabilise pas les sols et ne
pollue pas par ses matériaux utilisés sur place ni
ailleurs.

Demande : Nous cherchons 2 à 6 personnes pour continuer à nos côtés pour imaginer, acheter et cohabiter avec nous !
Des personnes ressources pour nous aider à financer le lieu, le réhabiliter, structurer nos modes de faire collectifs...
Les membres rêvé∙es :
Souhaitent se pencher en groupe sur les questions financières et juridiques ((penser des statuts et des structures d’acquisition qui permettent de sortir de la propriété privée et de la spéculation le lieu en s’inspirant des formes juridiques déjà existantes (SCI, CLIP...))
Ont des compétences ou expériences techniques, de l’appétence :
> dans la réhabilitation de bâtiments, chantiers participatifs ...
> et/ou dans l’administration culturelle
> Peuvent amener des fonds facilitant l’acquisition et la rénovation du lieu

Revue Passerelle Éco n°82 : 32 pages supplémentaires !

La revue Passerelle Éco n°82 est disponible. Avec les annonces des derniers mois, et un épais dossier sur le thème « Écolieux : les liens avec l’extérieur » incluant les témoignages de 15 écolieux. Le dossier permaculture et pratique porte quant à lui sur la construction d’une boisinière efficace et économe.
Comme cette revue comporte 32 pages supplémentaires, elle adopte un nouveau format avec dos carré : comme un livre. Mais les prix restent inchangés !
Commandez cette revue ou abonnez-vous.