Qui nous Accueillera ?

Projet : Bonjour à tous,

Dans notre foyer, il y a vingt-deux pattes. Les deux miennes, les seize des quatre chats (une petite minette et ses trois enfants) et les quatre de la chienne.
Nous vivons tous actuellement dans une grande maison au sein d’une magnifique Auvergne de carte postale.

Moi, la bipède, je suis salariée et travaille à mon domicile.

Nous avons une belle vie qui nous plaît, mais nous aimerions mieux, c’est-à-dire évoluer avec des gens de notre planète et dans le même esprit.
C’est pourquoi nous serions prêts à nous installer ailleurs, si un village souhaitait nous accueillir.

 Ce que j’ai à offrir :
Je suis très bricoleuse, c’est ma passion (pas mon métier). De la couture à la vannerie, en passant par le tissage, le meuble en carton, la marqueterie de paille, etc., je sais faire plein de choses, et suis bien équipée pour les réaliser.
Mon rêve depuis toujours, se serait d’avoir un grand atelier (50/60 m2 minimum) où je puisse installer tous mes postes de travail (un coin pour la couture, un pour le tissage, un pour le meuble en carton, etc.) et mes outils, et surtout accueillir tous les gens qui souhaiteraient apprendre une technique ou une autre, ou bien encore m’en montrer une que je ne connais pas !
Bref, un pôle d’échange autour de l’artisanat, dans un esprit convivial.
Mon travail me laisse du temps, et je pourrais être dans mon atelier (idéalement tout proche de mon domicile) tous les après-midi.
Comme je gagne suffisamment ma vie, je souhaiterais partager mes savoirs bénévolement.

 Mes point forts :
J’aime partager, j’adore transmettre ce que j’ai appris (j’enseignais jusqu’en 2020), j’adore apprendre des autres aussi, je raffole des différences, je crois très fort qu’un monde meilleur (sans argent notamment) est en train d’advenir et j’ai très envie d’y contribuer de mon mieux. Je suis branchée communication non violente, et je crois qu’il est toujours possible de discuter et se comprendre entre gens de bonne volonté. Mon entourage dirait que je suis généreuse, sérieuse et sage.

 Mes points faibles :
… Mon entourage dirait aussi que je suis « trop libre ». Effectivement, j’ai énormément de mal à me plier à des dogmes quelconques, j’ai une pensée très personnelle (et souvent iconoclaste), et je ne parviens à me reconnaître dans aucune mouvance. Ainsi, je ne me définis pas comme décroissante. Certes, j’utilise très peu la voiture, je me contrefous de la mode, je conserve mes affaires jusqu’à ce qu’elles ne soient plus en état de servir, mais j’avoue bien humblement que si j’ai le choix entre un beau coupon de tissu conventionnel ou un moche de tissu écolo, eh bien je craquerais sur le premier…
J’ai aussi un mal de chien avec toute forme d’autorité. Je me considère assez responsable pour savoir ce que j’ai à faire, et ça peut me rendre tête de mule parfois.
J’ai conscience que mon troupeau de quadrupèdes peut être un problème aussi, bien qu’ils soient tous bien sympas et sociables. Mais ça peut être un atout aussi, c’est selon.

 Nos besoins :
Un endroit très nature, avec des beaux chemins de balade accessibles sans prendre la voiture. Si c’est près d’un point d’eau (mer, lac, rivière, canal…), c’est merveilleux.
Je suis plus attirée par la moitié sud de la France (avec une exception pour la Bretagne).
Une connexion internet et le facteur qui passe, pour pouvoir travailler.
Une maison où je puisse trouver refuge lorsque j’ai besoin de mon intimité, travailler, accueillir des amis de passage, vivre avec mes bêtes. Un F3 serait parfait, et bien sûr je peux payer un loyer, mais je ne souhaite pas acheter, en tout cas dans un premier temps.
Du silence (c’est vital pour moi de temps en temps).
Des voisins adorables !

Voilà, n’hésitez pas à m’écrire pour me faire part de vos suggestions, réflexions, propositions.

À bientôt j’espère :-)

Offre : Outillage, techniques et savoir-faire en bricolage divers et varié.

Demande : Une bel endroit peuplé de belles personnes.

Revue Passerelle Éco n°82 : 32 pages supplémentaires !

La revue Passerelle Éco n°82 est disponible. Avec les annonces des derniers mois, et un épais dossier sur le thème « Écolieux : les liens avec l’extérieur » incluant les témoignages de 15 écolieux. Le dossier permaculture et pratique porte quant à lui sur la construction d’une boisinière efficace et économe.
Comme cette revue comporte 32 pages supplémentaires, elle adopte un nouveau format avec dos carré : comme un livre. Mais les prix restent inchangés !
Commandez cette revue ou abonnez-vous.