Pétition: Régularisation des Yourtes de la Belletière

Projet : Deux familles installées en yourte sur la commune rurale de Nort-sur-Erdre en Loire-Atlantique (9 000 habitants) sont sommées de quitter leurs logements. Le propriétaire du terrain, Jean-Marc, est convoqué au tribunal le 4 juillet prochain pour refus de démontage de ces habitats légers.

Nous lançons aujourd’hui un appel pour soutenir notre projet d’habitats légers et réversibles et demandons à la mairie de Nort-sur-Erdre de régulariser les yourtes afin que ces familles puissent continuer à vivre dans le cadre qu’elles ont choisi. Au-delà de notre situation locale, nous souhaitons que soit enfin reconnu en France les modes d’habitats légers qui répondent à l’urgence écologique et sociale que nous rencontrons tous.

Unissons nos voix pour soutenir :

๏ Des habitats légers offrant la possibilité de se loger avec des revenus
modestes.
๏ Les personnes qui souhaitent vivre en accord avec leurs idées, refusant
l’artificialisation des sols et dans le respect de la biodiversité.
๏ Tous ceux qui ne souhaitent pas s’endetter pour acquérir des logements
lourds, coûteux et individualistes.

Les dates clefs des yourtes de la Belletière :

 Mai 2015 : Jean-Marc, qui dispose d’un grand terrain constructible auprès de sa maison, est alerté sur la difficulté de se loger en périphérie nantaise par Anne, une musicienne qui intervient dans les écoles. Elle a des revenus modestes et cherche un lieu convivial pour vivre près de la nature.
 Juin 2015 : Jean-Marc installe une yourte qui est raccordée à l’eau, à l’électricité et au système autonome de traitement des eaux usées. Une cohabitation très enrichissante naît entre Jean-Marc et Anne : échange de services, récupération de bois de chauffage, jardin partagé, moments de convivialité partagés…
 2018 : fort de cette expérience positive, Jean-Marc propose à Cécile et Louis, qui cherchent ─ depuis longtemps et sans résultat un logement près de leur travail ─ de rejoindre l’aventure du 104 La Belletière.
 Juillet 2018 : à peine installés dans la 2e yourte montée par Jean-Marc et Louis arrive un courrier de la mairie les mettant en demeure de stopper les travaux.
 Octobre 2018 : Jean-Marc, Anne, Cécile & Louis sont convoqués à la mairie où ils sont rappelés à l’ordre pour non-demande de permis de construire, la mairie reconnaissant en aparté que celui-ci n’aurait de toute façon pas été accordé. Ils ont une année pour tout démonter !
 Novembre 2018 : naissance de Mani, le fils de Cécile et Louis.
 Janvier 2019 : un policier municipal vient prendre des photos de la nouvelle yourte et (on l’apprend beaucoup plus tard) un procès-verbal est rédigé et envoyé au procureur !
 Juin 2021 : naissance de Leo, la fille de Cécile et Louis.
 19 janvier 2022 : Jean-Marc reçoit une convocation pour le 8 juin prochain au tribunal correctionnel de Nantes pour avoir installés deux yourtes sans permis de construire.

Depuis mars 2014, la loi ALUR donne la possibilité aux maires d’intégrer dans leurs plans d’urbanisme ces modes d’habitats mais sur le terrain, peu de collectivités les mettent en oeuvre.
Changeons ça !

N’oubliez pas de PARTAGER abondamment !

www.change.org/p/habitat-leger

Revue Passerelle Éco n°79

La revue Passerelle Eco n°79 « Gouvernance partagée : 50 nuances de démocratie profonde » présente les démarches des habitats participatifs, des écolieux et des collectifs pour mettre en place des formes de gouvernance partagée. Avec également 220 annonces du réseau écovillage global, déposées sur ce site ou reçues par la poste.

Commandez cette revue ou abonnez-vous.