Couple Recherche sa Terre d'Acceuil

Projet : Nous sommes Amélie et Thomas, un couple de 28 ans. Elle est agricultrice en PPAM et maraichage et lui est charpentier, plus specifiquement en construction bois et d’habitats légers. Nous vivons actuellement sur une ferme collective en nord Ardèche mais nous devons rendre la maison que nous louons en 2024. Nous sommes donc à la recherche de notre prochain lieu de vie afin de nous y installer pour du long terme, pouvoir récolter les fruits de ce que nous plantons ensemble, avec nos futurs enfants et nous sentir chez nous. Rester dans une dynamique collective d’échange, d’entraide et de vivre ensemble nous semble être un point essentiel pour notre vision d’autonomie, de résilience et de lien avec le vivant.

Offre : Nos activités professionnelles complémentaires nous permettent d’oeuvrer à de nombreux niveaux sur le développement d’un écolieu. Nous avions également eu une autre expérience de vie en collectif à 6 durant 1 an sur une oasis qui fait de l’accueil et de la formation dans le Jura. Nous avons bien conscience que le facteur humain est souvent une des raisons pour lesquelles la vie en collectif peut échouer et nous faisons une priorité dans nos recherches de prendre le temps de se rencontrer de cœurs à cœurs et dans le travail. Nous souhaitons nous installer avec une vision pérenne pour fonder une famille et mettre en place nos activités professionnelles. Cela représente pour nous un projet de vie murement réfléchi depuis de nombreuses années que nous avons déjà eu la chance d’expérimenter et de réajuster.

Demande : Nous souhaitons intégrer un collectif où chacun a son espace de vie. L’idéal pour nous serait à terme de vivre dans une yourte en bois que Thomas pourrait construire. Amélie souhaiterait pouvoir avoir un petit espace pour installer son activité agricole et pouvoir planter toutes ses plantes médicinales chéries sans crainte de devoir les redéplacer et souhaiterait à terme pouvoir accueillir des groupes pour des balades découvertes des plantes comestibles et médicinales, ainsi qu’une table paysanne. Et il serait également important pour Thomas de pouvoir installer son atelier sur le lieu. Nous ne nous contraignons pas à une zone géographique particulière même si nous préférerions être un peu en altitude, dans l’objectif de continuer à avoir de l’eau disponible et des températures soutenables dans les années à venir. La présence d’autres agriculteurs serait un vrai plus.

Revue Passerelle Éco n°82 : 32 pages supplémentaires !

La revue Passerelle Éco n°82 est disponible. Avec les annonces des derniers mois, et un épais dossier sur le thème « Écolieux : les liens avec l’extérieur » incluant les témoignages de 15 écolieux. Le dossier permaculture et pratique porte quant à lui sur la construction d’une boisinière efficace et économe.
Comme cette revue comporte 32 pages supplémentaires, elle adopte un nouveau format avec dos carré : comme un livre. Mais les prix restent inchangés !
Commandez cette revue ou abonnez-vous.