Un Collectif dans le Désert

Projet : Bonjour !

Pour me présenter rapidement je suis Hugo, 31 ans, installé dans le 71 et charpentier/couvreur depuis 3 ans.

J’ai acheté cet hiver une maison de 150 m² en coeur de village, l’ancienne boulangerie, sur un terrain de 1000m² comprenant également une grange et le fournil/futur atelier de charpente/menuiserie (et autre ?).
Après une séparation, j’envisage aujourd’hui de monter un collectif dans le but de créer un espace de vie, d’ateliers, de potager... et pourquoi pas monter une association pour s’ouvrir au culturel.

Le cadre est agréable dans un petit village de 250 habitants, au coeur des bocages, avec une forêt accessible à pied depuis un chemin communal qui longe la propriété.
Cependant cette maison est en coeur de village avec les inconveniants qui vont avec, mais le voisinnage est accueillant et ne demande qu’à ce que le village revive.
Il peut, après quelques aménagements, ne plus y avoir de vis à vis sur tout l’arrière du batiment et le jardin.

La commune est à 8km des commerces essentiels, et à 15km de Cluny, qui est le pôle d’attraction culturelle du coin.
Chalon sur Saone est à 3/4 d’heure et Lyon à 1h15 en voiture, ce qui permet de se prendre ses doses de culture et d’anonymat de temps en temps (j’ai grandi en ville, et parfois ça peut manquer).
Les paysages sont composés de forêts et bocages vallonnés, sans vignes ni agriculture intensive car l’agriculture est ici tourné vers l’élevage bovin (la fameuse charollais).

La maison est payée mais de nouvelles parts (entre 30 et 40 k€) permettraient de faire les travaux restants.
En effet, la maison, bien bâtie, est composée aujourd’hui de murs en pierre, de fenêtres simple-vitrage et d’une couverture qu’il va falloir refaire dans les 5 prochaines années.
Il y a donc de quoi s’amuser quant aux travaux : électricité, plomberie, assainissement, changement des menuiseries, couverture, finitions interieurs...
Gros terrain de jeu pour qui aime travailler de ses mains (et de son cerveau !).

Il y a la possibilité de faire trois chambres à l’étage, et de belles parties communes au RDC.
Si on ajoutait à cela l’aménagement des combles (qui sont aménageables), la maison pourrait devenir une vraie fourmilière, mais je n’ai pas ce projet pour l’instant et cela reste à décider ensemble.

Concernant la forme juridique j’ai pensé à un cadre sécurisant pour que les arrivées et départs soient possibles facilement, comme par exemple pouvoir se faire rembourser sa part de base grâce aux loyers des potentiels locataires/repreneurs.

Offre : Je propose de réfléchir ensemble au projet, juridiquement et humainement.

Je suis charpentier/couvreur indépendant et j’ai la volonté de faire un maximum moi-même.
Je peux et j’aimerais donc partager mes connaissances et savoirs-faires, et m’enrichir de celle des autres, peu importe le domaine.

Il est possible de poser des habitats type camion, caravane tiny ou mobilhome dans le jardin (pas de yourte apr contre..), de les relier au réseau eau/élec, et de pouvoir s’installer relativement confortablement le temps des travaux. Dans la maison sont déja installés frigo, lave-linge, toilettes sèches... la grange peut servir de lieu de repli d’espace commun.

Je suis moi-même installé en camion aménagé dans le jardin pour encore quelques mois.

En attendant de finaliser les travaux il y a déja moyen de bien vivre ici : de faire du potager, bricoler, créer, rêver, militer, festoyer...

Demande : Je cherche deux personnes ou deux couples motivé.e.s cherchant à vivre en collectif, de manière horizontale, partangeant des valeurs humaines et écologiques, et ayant envie de bricoler, ou au moins d’apprendre à bricoler, et de prendre en main leur cadre de vie.

Je ne voudrais pas que l’investissement financier de base soit un frein pour quiconque, car je cherche à vivre avec des gens qui ont, comme moi, le sens de la "débrouille".
On peut donc réfléchir à faire en sorte que je fasse un crédit travaux, remboursé par des loyers...
Je suis ouvert à la discussion sur la forme que cela pourrait prendre. Je considère l’argent comme un outil et pas une fin.

Je pense que ce projet n’est pour l’instant pas compatible avec des enfants, car il y a beaucoup de travaux et pas assez de chambres à terme de toute façon.
J’aimerais également éviter la présence de chiens si possible, ou au moins qu’un cadre soit bien posé les concernant.

Je pense qu’il serait sain que la "colocation" soit mixte dans tous les domaines, autant en genre qu’en culture, influences etc, mais je ne recherche pas de profil "type".

Je cherche de la vie, au maximum joyeuse et légère. Je propose son cadre.

PS ; j’adore la musique et en joue un peu, musicien.nes ou amateur.ice.s bienvenu.e.s !

Ne pas hésiter à me contacter par téléphone ou mail.

A bientôt !

Revue Passerelle Éco n°79

La revue Passerelle Eco n°79 « Gouvernance partagée : 50 nuances de démocratie profonde » présente les démarches des habitats participatifs, des écolieux et des collectifs pour mettre en place des formes de gouvernance partagée. Avec également 220 annonces du réseau écovillage global, déposées sur ce site ou reçues par la poste.

Commandez cette revue ou abonnez-vous.