Une Autre Façon «d'Habiter» , Moins Solitaire, Plus Solidaire

Projet : Et aussi plus écologique, plus économique, plus conviviale, plus sociale. Bref, plus en lien avec mes aspirations et convictions.
Ce désir, je tente de le concrétiser depuis plusieurs années mais rien n’a abouti jusqu’ici. Trop d’espoirs et de temps perdus à se greffer à des projets collectifs jamais menés à leur terme.
Cette fois, à 69 ans, je prends l’initiative. Quand mon joli chalet du parc des Cévennes sera vendu, ce qui ne devrait pas poser de problème, je disposerai d’au moins 80 k€ à investir dans l’achat d’un lieu propice à un habitat groupé, en gardant une petite réserve pour les travaux inéluctables.
Bien sûr je serais partant pour toute proposition d’intégration à un projet existant !

Demande : Je lance donc ma bouteille à la mer, pour trouver deux autres personnes au moins, couples ou familles, qui seraient partantes avec à peu près la même mise de fonds.
A plusieurs, les recherches seraient démultipliées, les chances aussi de trouver notre bonheur (nature préservée, des arbres et de la perspective. Et surtout de l’eau !). De préférence dans l’Aude cathare mais pourquoi pas ailleurs ?
Pensons aussi à un accès pas trop compliqué aux transports et aux infrastructures.
Comment je vois les choses ? Par expérience, très simplement : à chacun son espace vital privé et tranquille, sa manière différente de vivre et ses petites manies.
En partage (au minimum) : de la bienveillance, du plaisir à se croiser tous les jours en « voisins choisis » et à coopérer pour les tâches que la vie à la campagne suppose. Tendre vers l’autonomie et envisager la mutualisation de certains achats ou travaux serait bien sûr souhaitable.
A part la nécessité de bien se connaître avant de s’engager, pas de critères particuliers a priori. Le désir de cohabiter est déjà une affinité, provoquons le hasard, laissons faire la chance. Nous aurons tout le temps de mettre au point les « détails » (régions à cibler, forme juridique…)
Une seule condition : l’amour des chats et le souci de leur bien-être. Des autres animaux aussi, cela va de soit, mais j’insiste sur les chats car mes quatre félins recueillis au fil des années sont un vrai bonheur mais aussi une prison, m’ôtant toute liberté de m’absenter plus de 48 heures. Sans parler des plantes assoiffées chaque jour dès que l’été arrive dans le Gard.
Cet habitat groupé devrait donc être un lieu où enfants et animaux se sentiraient partout chez eux, où aucune plante ne manquerait d’eau, où il serait enfin possible d’avoir quelques poules et un potager sans que cela se transforme en galère…
Si vous êtes dans le même état d’esprit, si vous partagez cette « communauté d’intention », parlons-en et faisons connaissance. A bientôt ?

Revue Passerelle Éco n°82 : 32 pages supplémentaires !

La revue Passerelle Éco n°82 est disponible. Avec les annonces des derniers mois, et un épais dossier sur le thème « Écolieux : les liens avec l’extérieur » incluant les témoignages de 15 écolieux. Le dossier permaculture et pratique porte quant à lui sur la construction d’une boisinière efficace et économe.
Comme cette revue comporte 32 pages supplémentaires, elle adopte un nouveau format avec dos carré : comme un livre. Mais les prix restent inchangés !
Commandez cette revue ou abonnez-vous.