Florence Cherche Endroit Perdu dans les Confins Sauvages

Projet : Je cherche éperdument un endroit perdu dans les confins sauvages à la croisée et confluences des routes qu’arpente ma princesse vagabonde, afin de l’y attendre en me tenant tranquille en compagnie de nos chats voyageurs, de nos poulets volages, de nos ânesses splendides et de nos faiseuses de miel. Que ce terrain soit pourvu d’une ruine par le toit de laquelle entrevoir la danse des étoiles est ma prière. Beau comme tout c’est suffisant pour que mon amoureuse y passe et s’y pose quelques instants, ou plus longtemps, ou pour toujours. Proche, ce n’est pas exclu, d’un hameau paisible peuplé de joyeux drilles ou d’une ferme effervescente habités par des personnes lentes et méditatives. J’y viendrai avec mon petit théâtre ambulant, ma poésie évasive, mes crayons de saveurs, mes fêtes pour les enfants, mon orchestre de fatrasie et bien d’autres petits bazars. J’y planterai des arbres pour ombrer le soleil. Je peux aussi remailler une vieille bicoque qui aurait froid ou peur du vent qui tremble. Ceci où il se peut, où il se doit où vous voulez quelque part n’importe où dans le Forez, le sud du Morvan, les Cévennes, les monts d’Ardèche, le Millevaches, le Lot et les contrées voisines. Il serait bon aussi qu’il y ait source claire dissimulée que je puisse chanter à ma belle une certaine chanson de Brassens. (je peux mettre 20 k€, et partager ce paradis avec d’autres émotifs qui aiment perdre leur temps)

Revue Passerelle Éco n°80

La revue Passerelle Eco n°80 présente 320 initiatives du Réseau Écovillage Global, déposées sur ce site ou reçues par la poste. Les articles portent sur : le statut juridique SAS et SCI d’un écolieu ou d’un habitat participatif ; les difficultés liées aux arrivées et aux départs au sein du noyau de l’écolieu ; sur le quotidien des maraîchers dans une AMAP ou un oasis ; le plastique ; la militance pour le climat.

Commandez cette revue ou abonnez-vous.