Co-Porteur de Projet, Voulant Cultiver un Lieu Social et Agricole

Projet : Comme dans notre belle nature, où les plantes sont bénéfiques pour d’autres plantes, dans les relations humaines les hommes s’apportent, se complètent, s’entraident.

Je m’appelle Claire, j’ai 30 ans, j’ai grandi dans une ferme en Mayenne entourée de nombreux frères et sœurs. Après l’obtention de mon Baccalauréat, j’ai pris la poudre d’escampette. J’ai voyagé entre l’Afrique et l’Amérique du sud, entre expériences sociales et expériences agricoles. Je suis revenue avec en tête l’idée de réunir ces deux mondes, de mettre la nature au centre d’un projet humain. Depuis, j’ai fait mes études dans le domaine du social et de l’enseignement, et mes expériences dans le maraîchage se sont étoffées.

L’esquisse du projet

Un lieu pour prendre soin de la nature et de la personne, un accueil intergénérationnel (lieu de vie et d’accueil de l’aide sociale à l’enfance, studio de personnes âgées, travailleurs handicapés...),
Un lieu d’autonomie alimentaire, pour vivre simplement, se nourrir sainement et pourquoi pas développer une production à visée lucrative (maraîchage, lait, pain...),
Un lieu situé dans le nord-ouest de la France, proche de mes racines, proches de lieux ressources (Bretagne, Pays de la Loire, Basse Normandie).
Un lieu où vie privée s’équilibre avec vie collective,
Un lieu où l’on peut s’investir de différentes manières (vivre sur place, travailler sur place, vivre et travailler sur place...),
Un lieu où l’on respecte la vie animale, qu’il fasse partie de l’équilibre de la ferme,

Ceci n’est qu’une ébauche de ce que j’envisage et ce projet est amené à évoluer.

Si vous avez des questions, si le projet vous intéresse et que vous désirez participer à sa construction, n’hésitez pas à me contacter par mail :  ou par téléphone :  Au plaisir d’échanger avec toi, avec vous.

Revue Passerelle Éco n°80

La revue Passerelle Eco n°80 présente 320 initiatives du Réseau Écovillage Global, déposées sur ce site ou reçues par la poste. Les articles portent sur : le statut juridique SAS et SCI d’un écolieu ou d’un habitat participatif ; les difficultés liées aux arrivées et aux départs au sein du noyau de l’écolieu ; sur le quotidien des maraîchers dans une AMAP ou un oasis ; le plastique ; la militance pour le climat.

Commandez cette revue ou abonnez-vous.