Mobilisation contre-les-Fermes-Usine en Morbihan

Appel : à mobilisation du collectif Morbihan-Contre-Les-Fermes-Usines, avec la participation de Extinction Rebelion, la Confédération Paysanne 56, Eau & Rivières de Bretagne, FVOGM, collectif de soutien aux victimes des pesticides de l’ouest... et d’autres encore.

♦ Ce collectif est né suite à différentes mobilisations autour de projets d’élevages intensifs, notamment à Langoëlan, Plaudren, Néant-sur-Yvel, ou plus récemment St-Congard.

Nous envisageons de continuer sur notre dynamique ascendante et peut être se renommer BRETAGNE CONTRE LES FERMES USINES.

♦ Nous aimerions présenter ce jour là, entre autres animations, une stratégie pour tous de contact rapproché des responsables locaux pour faire bouger les lignes de l’approvisionnement collectif (écoles, cuisines centrales, restaurants d’entreprises....)

♦ Aujourd’hui, l’agriculture industrielle est la principale cause de destruction de
l’environnement et de déstabilisation du monde paysan en Bretagne mais une omerta règne en Bretagne en matière d’agro-industrie. Il est grand temps de mettre sérieusement le sujet sur la table.

Offre : Rassemblement aux portes de Pontivy, le 17 avril à 11h, bourg de St-Gérand ♦ 
Défilé animé jusqu’à l’usine d’aliments agro-industriels SANDERS

♦ Venez avec des slogans, des parures et des costumes incarnant un monde non toxique. ♦ Ce rassemblement s’adresse à l’entreprise SANDERS, filiale du groupe AVRIL et géant de l’alimentation animale industrialisée.

♦ Nous dénonçons le discours mensonger de la Région et de l’Etat ainsi que leur soutien complice aux entreprises agro-industrielles qui sont responsables du saccage
environnemental et social, tant en Bretagne qu’en Amazonie ou ailleurs dans le monde.

Le système SANDERS :
 Gère et organise la filière du soja issu de la déforestation vertigineuse de
l’Amazonie. Le poumon de la planète part en fumée pour le profit de SANDERS.
 Manipule les éleveurs en les réduisant à des rôles de simple manœuvre, les
fragilise financièrement au travers de contrats de dépendance.
 Promeut les fermes-usines, les systèmes hors sol, et l’industrialisation d’échanges
commerciaux planétaires pour augmenter ses profits.
 Occupe, via le président d’AVRIL, un siège au CA de la FNSEA et oriente les
politiques agricoles et environnementales vers ses intérêts.
 Concourt à pérenniser un modèle agricole éloignant toujours davantage les
agriculteurs de leur vocation vivrière, faisant fi des enjeux majeurs de notre
société : la protection de l’environnement et du climat et la santé publique.

La Convention Citoyenne pour le Climat appelle d’urgence à l’abandon de l’agriculture
chimique et de l’élevage intensif, et préconise un accompagnement et une transition
complète vers des pratiques agro-écologiques.Faisons masse dans cette direction. Le sujet est transversal à beaucoup de luttes en cours : pour le bien-être animal, pour la préservation de l’air, des sols et des eaux, pour des paysans oeuvrant à une alimentation saine au service des territoires et des populations, pour la liberté de la presse, pour la fin des algues vertes, contre l’extinction du vivant, contre la déforestation, ...

Page facebook Morbihan Contre Les Fermes-Usines.

Revue Passerelle Éco n°80

La revue Passerelle Eco n°80 présente 320 initiatives du Réseau Écovillage Global, déposées sur ce site ou reçues par la poste. Les articles portent sur : le statut juridique SAS et SCI d’un écolieu ou d’un habitat participatif ; les difficultés liées aux arrivées et aux départs au sein du noyau de l’écolieu ; sur le quotidien des maraîchers dans une AMAP ou un oasis ; le plastique ; la militance pour le climat.

Commandez cette revue ou abonnez-vous.